histoires

Déplacés en Colombie

Le conflit armé en Colombie a provoqué le plus important déplacement de population rurale vers les agglomérations urbaines : plus de 3 millions de personnes en 10 ans. Un record mondial. Le département du Caqueta arrive en tête de liste dans ces sinistres statistiques. La situation y est particulièrement tendue, depuis 2002, époque à laquelle les FARC (Forces Armées Révolutionnaires de Colombie) se retirent de San Vicente del Caguan, une bourgade qui était au centre de la zone démilitarisée depuis 1999. L’armée est alors maître des lieux, mais la guérilla continue d’être active en particulier dans les zones rurales. C’est d’ailleurs à San Vicente del Caguan, qu’Ingrid de Betancourt avait été enlevée, en 2002. L’histoire d’Adam, Eiden et leurs huit enfants illustre de façon emblématique les problèmes auxquels sont confrontés aujourd’hui les habitants des zones les plus reculées de Colombie. Adam est menuisier, il habite avec sa femme Eiden qui est enceinte et ses huit enfants à 2 heures en 4x4 de San Vicente, dans la commune de San Lorenzo. Leur maison est isolée, mais elle se trouve à la croisée de deux chemins, c’est un lieu de passage pour les paysans du coin. Le 26 janvier 2008, deux hommes en civils arrivent en moto chez Adam et lui demandent de lui prêter des outils pour réparer leur véhicule.Pendant que l’un des hommes est accroupi devant la moto et que l’autre urine un peu plus loin, des soldats surgissent et abattent sans sommation ces deux individus, apparemment soupçonnés d’appartenir à la guérilla. Eiden est dans la cuisine de la maison avec 7 de ses enfants, elle a le reflexe de les jeter au sol alors que les coups de feu fusent de partout. Une balle vient même éclater le réservoir d’eau juste à côté d’elle. Sa fille de 13 ans, Ana Maria est aux toilettes, lorsqu’elle entend les coups de feux, elle se cache… Mais les soldats la trouvent et la tirent par les cheveux jusqu’à l’endroit où se trouve son père. Adam est blessé au bras. Les soldats l’insultent, le frappent… Ils frappent également Ana Maria. Ils disent qu’Adam est un guérillero et ils veulent savoir où se trouvent les autres. Adam répond qu’il ne sait rien. Mais les soldats sont à cran… Ils disent qu’ils vont le tuer. Eiden est maintenant avec eux et les enfants, elle dit aux soldats : «si vous voulez le tuer, il faudra nous tuer tous.» Finalement, Eiden et les enfants sont enfermés dans une chambre, pendant qu’Adam est emmené en hélicoptère avec les deux corps des supposés guérilleros. Il est accusé d’être l’un des leurs et se retrouve à la prison de Florencia, capitale du département du Caqueta. Pendant 3 jours, Eiden reste enfermée avec ses enfants dans cette pièce sans qu’on lui donne le droit de sortir. La nourriture est rationnée, on ne leur donne pas d’eau. Lorsqu’on la laisse enfin sortir, elle part pour San Vicente del Caguan où habite sa mère. Adam doit passer en procès, mais depuis le mois de janvier, les audiences sont systématiquement ajournées. Il est, encore aujourd’hui enfermé à la prison de Florencia. Eiden a laissé en garde à l’une de ses sœurs, deux de ses huit enfants et habite chez sa mère, avec les autres, sans aucune ressource. Elle se déplace régulièrement à Florencia, à quatre heures de route de San Vicente pour visiter son mari. Finalment, Adam sera libéré en septembre 2008 après le témoignage de Eiden. Elle ne veut pas retourner dans sa maison de San Lorenzo : «C’est trop dangereux.»

BARM0162816.jpg

La région du Caquetá commence à l’ouest, au pied de la Cordillère des Andes et se termine à l’est dans les escarpements d’ Araracuara, en pleine forêt amazonienne.... (+)

BARM0162816.jpg
BARM0162835.jpg

Non loin de San Vicente del Caguan, en route vers la maison où habitaient Eiden, Adam et leurs enfants jusqu’en janvier dernier.

BARM0162835.jpg
BARM0162834.jpg

San Vicente del Caguan. Des soldats de l’armée régulière, sur la place principale.

BARM0162834.jpg
BARM0162839.jpg

La maison d’Eiden et Adam où ils habitaient jusqu’en janvier 2008, dans la commune de San Lorenzo. Dessins d’enfants et trace de balle.

BARM0162839.jpg
BARM0162838.jpg

La maison d’Eiden et Adam où ils habitaient jusqu’en janvier 2008, dans la commune de San Lorenzo. Sur la tôle ondulée on remarque des perforations dues aux balles tirées par les soldats le jour où Adam a été arrêté.

BARM0162838.jpg
BARM0162854.jpg

La maison d’Eiden et Adam où ils habitaient jusqu’en janvier 2008, dans la commune de San Lorenzo. Eiden pose à l’endroit où elle se trouvait au moment où les soldats ont commencé à tirer. «J’étais dans la cuisine avec les enfants.... (+)

BARM0162854.jpg
BARM0162817.jpg

Florencia, la nuit, dans le quartier où Eiden est hébergée par une amie. Eiden est venue à la capitale du département pour assister à l’une des audiences du procès de son mari, Adam.

BARM0162817.jpg
BARM0162818.jpg

Eiden et l’avocat de son mari, Gustavo discutent de ce qui va se passer le lendemain à l’audience dans la maison d’une amie d’Eiden à Florencia.

BARM0162818.jpg
BARM0162820.jpg

Adam à la sortie de l’audience.Cette audience a été ajournée parce que l’avocat de la défense n’a pas eu accès aux pièces à conviction: un CD et un livre. Adam est accusé d’être un guérillo mais il dit être innocent. Il est menuisier... Juin 2008

BARM0162820.jpg
BARM0162821.jpg

Adam et Eiden, juste après l’audience ont cinq minutes pour discuter au palais de justice de Florencia, le temps que la fourgonnette pour ramener Adam à la prison arrive. Juin 2008.

BARM0162821.jpg
BARM0162823.jpg

Eiden et sa fille Milady de 15 ans repartent à San Vicente del Caguan rejoindrent les autres enfants chez la mère d’Eiden. Juin 2008

BARM0162823.jpg
BARM0162826.jpg

Paysage pris du taxi entre Florencia et San Vicente del Caguan. Juin 2008.

BARM0162826.jpg
BARM0162828.jpg

San Vicente del Caguan, le lendemain matin. Un quartier de «desplazados» (déplacés). Juin 2008.

BARM0162828.jpg
BARM0162829.jpg

Eiden, sa mère et six de ses huit enfants dans la maison de sa mère à San Vicente. Les deux autres enfants sont chez l’une des sœurs d’Eiden. Depuis ce jour de janvier où son mari a été arrêté, Eiden a demandé l’hospitalité à sa mère.

BARM0162829.jpg
BARM0162831.jpg

Eiden et sa mère. San Vicente del Caguan.

BARM0162831.jpg
BARM0162833.jpg

Ana-Maria, 13 ans, chez sa grand-mère, à San Vicente del Caguan. Témoignage de Ana-Maria, 13 ans : «J’étais aux toilettes quand les coups de feu ont commencé. Je me suis caché juste à côté. Quelques instants plus tard, un soldat est arrivé et m’a tiré par les cheveux.... (+)

BARM0162833.jpg
BARM0162840.jpg

La maison d’Eiden et Adam où ils habitaient jusqu’en janvier 2008, dans la commune de San Lorenzo.

BARM0162840.jpg
BARM0162856.jpg

La maison d’Eiden et Adam où ils habitaient jusqu’en janvier 2008, dans la commune de San Lorenzo. Eiden, Juin 2008.

BARM0162856.jpg