histoires

Masculum Gymnasium

Le gymnasium est une école traditionnelle de la province de Tucuman, dans le nord de l’Argentine, qui se caractérise par une éducation humaniste et par l’application d'un régime d'autodiscipline et de tutorats entre les élèves. L’école suit un modèle allemand très répandu au milieu du siècle dernier. L'école est également connue pour être la dernière école publique en Argentine à n'accepter que des garçons. Dans le contexte actuel de lutte féministe et de questionnement des privilèges masculins qui se produisent quotidiennement dans la société argentine, l’école se trouve au centre des débats. La province de Tucuman s’est proclamée “pro vida” alors que dans le reste du pays, la tendance est plutôt a les medecins accèptent et son gouverneur Tucuman est une de province les plus réactionnaires et conservatrices d’un des pays les plus machiste d'Amérique Latine. Les étudiants sont appelés “machirulos”, misogynes, anachroniques, rétrogrades ou encore fascistes. Les discussions qui se sont prolongées au cours de l'année 2017 à la suite de la décision du ministère de l'Éducation d'imposer l'entrée d'étudiantes, ont provoqué des réactions extrêmes à l'intérieur et à l'extérieur de l'institution. Tous essayent de comprendre la logique d'une école connue à la fois pour son traditionalisme et son niveau d'éducation que pour le côté humaniste qu'elle a démontré tout au long de son histoire. 

Il y a comme un pacte de silence et d'hermétisme autour de l'école.Tout le monde la connaît, mais peu savent comment elle fonctionne réellement, car le secret est une autre de ses caractéristiques. Les étudiants et les anciens élèves cultivent un esprit de fraternité qui les encourage à  se réfugier dans un cercle fermé. La solidarité qui les unit va au-delà des relations personnelles, ce sont des liens de fraternité pour la vie. On dit à Tucuman qu’aucun gymnaste n’est au chômage car l'appartenance dure en dehors de l'école, pour toujours. Cela explique pourquoi les garçons pleurent autant quand ils finissent leurs cursus. Un tel sentiment est construit dans la cohabitation mais est affirmé dans la difficulté et la souffrance. L'un des points les plus importants qui les lient est le campement annuel. Tous les étudiants sont obligés de participer à une retraite annuelle autogérée par les étudiants eux-mêmes dans un lieu isolé et “sauvage”. Des plus jeunes enfants de CP aux adolescents de terminale, les cinq cents élèves doivent vivre dix jours dans des tentes, se baigner dans la rivière et apprendre à vivre dans des conditions précaire, sans adultes. C'est une obligation du programme et personne ne peut y renoncer sous peine de risquer le redoublement. Le camp ressemble à une grande pièce de théâtre qui se répète année après année, toujours avec le même scénario. Les mêmes chansons sont chantées, les mêmes jeux, défis et activités sont produits; poussant les garçons à des défis à la limite parfois du supportable. Le camp de 2017 était le dernier sans filles.

campamento-gymnasium1.jpg

L'insulte "putos" ("pédés" en fraçais) vestige de l'époque oú les filles ne pouvaient pas s'inscrire. Le gymnasium existe depuis 1949. L’école a été non-mixte jusqu’en 2018.

campamento-gymnasium1.jpg
campamento-gymnasium2.jpg

Le campement du Gymnasium est obligatoire pour les élèves. Le dernier sans fille s’est réalisé á Potrero de las Tablas, dans la jungle de la province de Tucuman. Les plus petits se lavent dans la rivière après le “baptisme”.

campamento-gymnasium2.jpg
campamento-gymnasium3.jpg

Il y a des jours de compétitions dans lesquels les enfants participent à différents jeux. L'un d'eux consiste à recréer des films pornographiques.

campamento-gymnasium3.jpg
campamento-gymnasium4.jpg

Le gymnasium est l’une des rares écoles à avoir mis en place un système d’autodiscipline et de tutorat dans l’enseignement.

campamento-gymnasium4.jpg
campamento-gymnasium5.jpg

Julian épuisé après la lutte dans la boue.

campamento-gymnasium5.jpg
campamento-gymnasium6.jpg

Une des principales épreuves du campements mets en scène le “Zorro”, un personnage mystérieu. Les élèves qui ne respectent pas les règles du jeux sont exposés devant les autres á mode d’exemple pour dissuader ceux qui pourraient être tenté de tricher.

campamento-gymnasium6.jpg
campamento-gymnasium7.jpg

Los estudiantes se reúnen todos los días en asamblea para garantizar el buen funcionamiento del campamento. Tres adultos se quedan en una tienda de campaña en un sitio cercano por prevención en caso de que suceda un accidente.

... (+)
campamento-gymnasium7.jpg
campamento-gymnasium8.jpg

Parmi les élèves de terminale, on choisit un "renard" (el Zorro) et quatre “Zorrinos” qui devront être découverts par le reste des élèves. C'est un jeu comportant un certain degré de violence car les étudiants doivent les attraper pour les “peler”.

campamento-gymnasium8.jpg
campamento-gymnasium9.jpg

Tout les soir, un grand feu est organisé: les enfants organisent des jeux, se racontent des histoires et partagent leurs impressions.

campamento-gymnasium9.jpg
campamento-gymnasium10.jpg

Le défi "Harry Potter". Au cours du camp, une liste noire circule avec les noms des élèves les plus appréciés de chaque classe. Ces étudiants sont séparés et emmenés dans un endroit caché et soumis à une “scène de théâtre”, une sorte de test d'initiation.

campamento-gymnasium10.jpg
campamento-gymnasium11.jpg

Les adultes ne peuvent pas apparaîtrent dans le campement á moins d'y être invités.

campamento-gymnasium11.jpg
campamento-gymnasium12.jpg

Chorégraphie de deux élèves. Le théme de l'homosexuallité n'est pas taboo entre les élèves.

campamento-gymnasium12.jpg
campamento-gymnasium13.jpg

Les plus jeunes ont 10 ans. Le camp est un grand défi pour eux, mais ils peuvent compter sur l'aide des aînés.

campamento-gymnasium13.jpg
campamento-gymnasium14.jpg

Être sur la liste noire est un honneur pour quelques uns seulement.... (+)

campamento-gymnasium14.jpg
boys-camp-portrait001.jpg

Tobias

boys-camp-portrait001.jpg
boys-camp-portrait003.jpg

Simon

boys-camp-portrait003.jpg
boys-camp-portrait004.jpg

Lucas (Pachuririto)

boys-camp-portrait004.jpg
boys-camp-portrait006.jpg

Augusto

boys-camp-portrait006.jpg
boys-camp-portrait007.jpg
boys-camp-portrait007.jpg
boys-camp-portrait008.jpg

Pedro

boys-camp-portrait008.jpg
boys-camp-portrait009.jpg

Augusto

boys-camp-portrait009.jpg