histoires

Paysages de Soja

Le soja couvre plus de vingt millions d’hectares du territoire argentin. Ce sont deux cents milles kilomètres carrés semés de graines transgéniques conçues pour supporter les épandages de produits chimiques hautement toxiques. Ce modèle de monoculture a remplacé en dix ans l’élevage et a modifié radicalement le panorama des champs argentins. Sans «  gauchos  », sans paysans, sans vaches, sans insectes ni arbres; le soja semble dévorer le paysage et couvrir de ses feuilles verte toute la superficie du territoire. De la Patagonie jusqu’à la province de Salta, la population rurale se voit forcer à émigrer aux périphéries des villes à cause du manque de travail et des pluies agrochimiques pulvérisées depuis des avions épandeurs. Les déboisements pour repousser la frontière agricole affectent aussi les insectes et les animaux qui se déplacent de leurs habitats naturels et accentuent encore plus les déséquilibres de l’écosystème.

Le débat sur les dangers de ce nouveau type de culture sont resté au second plan face au besoin urgent de l'Argentine de recomposer son économie après la pire crise qu'a souffert le pays au début des années 2000. Les coûts de représenter un grand laboratoire a taille humaine se compense par les prix élevés que payent les marchés émergent et qui ont rendu l’Argentine littéralement dépendante du soja.

002_pon0506331.jpg

Récolte de Soja dans la ville de Nueve de Julio. Avant l'arrivé du soja, c'était une zone d'élevage principalement.

002_pon0506331.jpg
004_pon0519548.jpg

Association agricole de la ville de Lobos. Après l'arrivé du soja en Argentine au milieu des années 90, l'élevage de bétail a fortement décru.

004_pon0519548.jpg
005_pon0523504.jpg

Citerne australienne qui servait de dépôt de bidon de Glifosate et d'Endosulfan, deux puissants herbicides et pesticides utilisés dans la culture de soja transgéniques.

005_pon0523504.jpg
006_pon0513128.jpg

Fabian Tomasi travaillait dans les champs de soja transgeniques comme soutient terrestre des avions d'épandages de plagicides et d'herbicides. Depuis, il souffre de nombreuses maladies liées à l'intoxication d'agrotoxiques.

006_pon0513128.jpg
008_pon0418708.jpg

Vue du quartier Ituzaingo Annexo (périphérie de la Ville de Cordoba).... (+)

008_pon0418708.jpg
009_pon0484194.jpg

Anisacate. Durant le mois de septembre 2013, plus de 40 000 hectares de forêts ont été détruites à cause des pires incendies de l'histoire de la province de Cordoba.... (+)

009_pon0484194.jpg
013_pon0485424.jpg

Les travaux de construction de l'usine de traitement de graines transgéniques de Monsanto avaient déjà commencé quand l'assemblé du village de Malvinas Argentinas a effectué le blocage des entrées en réclamation d'une étude d'impact sur l'environnement.

013_pon0485424.jpg
014_pon0523503.jpg

Etats des travaux de construction de l'usine de traitement de graines transgéniques de Monsanto après six mois de blocage. L'assemblé du village de Malvinas Argentinas a effectué la mesure de force en réclamation d'une étude d'impact sur l'environnement.

014_pon0523503.jpg
017_pon0484220.jpg

Fumée de cendres sur la ville de Cordoba pendant les incendies dans la province. Pour expliquer le
récent essor économique de la province, on dit ici que la ville se construit en bloc de Soja

017_pon0484220.jpg
018_pon0418694.jpg

Inspection Oculaire au quartier Ituzaingo, dans la banlieue de la Ville de Cordoba. Un procès est en cour suite aux épandages de pesticides en 2004. Les juges, les avocats et les procureurs ont décidé de se rendre sur les lieux pour évaluer la distance des fumigations.... (+)

018_pon0418694.jpg
019_pon0523506.jpg

Culture de Soja transgénique autour d'un cimetières dans la province d'Entre-Rios.

019_pon0523506.jpg
015_pon0523367.jpg

Spécimen de plante de soja au stand du ministère de l'agriculture à la foire de Technopolis.

015_pon0523367.jpg