histoires

WaWachaña, accouchements sur le toit du monde

La Bolivie possède l’un des taux de mortalité maternelle et infantile les plus élevés d’Amérique latine. En 2013, on enregistre 230 femmes et 36 bébés décédés pour cent miles à naître. L’une des principales causes de mortalité maternelle est l’hémorragie au cours de l’accouchement. De nombreuses femmes enfantent chez elles et manquent d’un encadrement médicalisé. Une partie importante de la population n’a pas confiance dans la médecine occidentale et ne se rend pas à l’hôpital pour un suivi de grossesse ou pour l’accouchement. Mais au cours des dernières années, certains hôpitaux ont mit en place des chambres où les traditions autochtones sont respectées. Les médecins et les sages-femmes travaillent ensemble pour accompagner et gagner la confiance de ces futures mères. Grâce à ces mesures, le taux de mortalité maternelle et infantile a reculé au cours de ces trois dernières années.

001_cao0536776.jpg

Vue générale de la ville de El Alto aux abords de La Paz.

001_cao0536776.jpg
002_cao0536777.jpg

Andrea Paris Mamani, 45 ans, a six enants: Sofía 19 ans, Felix 15 ans, Segundina 12 ans, Iliana 8 ans, Crisilda 6 ans, Ruben 5 ans. Son époux Lorenzo Coca, 48 ans, est originaire de Potosi. Ils vivent dans la localité de Belén Iquiaca à Patacamaya.... (+)

002_cao0536777.jpg
003_cao0536778.jpg

Cerceuil en construction, fabriqué par Isidoro Guachalla, 60 ans, pour le bébé d'Andrea Paris Mamani, 45 ans, mort né à l'hopital de Patacamaya. Isidoro Guachalla est voisin de la mère d'Andrea à Belen Iquiaca.

003_cao0536778.jpg
004_cao0536779.jpg


Les filles d'Andrea Paris Mamani, 45 ans, qui a acouché d'un mort-né à l'hopital de Patacamaya, observent le cadavre dans là maison où elles vivent à Belén Iquiaca. Les filles 12 et 8 ans.

004_cao0536779.jpg
005_cao0536780.jpg

Isidro Guachalla, 60 ans y Antonio Tola Lima, 66 ans ferment le cerceuil du bébé d'Andrea Paris Mamani, 45 ans, mort-né à l'hopital de Patacamaya, pendant qu'une des filles d'Andrea, 12 ans, les observent.... (+)

005_cao0536780.jpg
006_cao0536781.jpg

Isidro Guachalla, 60 ans y Antonio Tola Lima, 66 ans ferment le cerceuil du bébé d'Andrea Paris Mamani, 45 ans, mort-né à l'hopital de Patacamaya, pendant qu'une des filles d'Andrea, 12 ans, les observent.... (+)

006_cao0536781.jpg
007_cao0536782.jpg

Antonio Tola Lima, 66 ans emmène le cerceuil avec le bébé d'Andrea Paris Mamani, 45 ans, mort né à l'hopital de Patacamaya, au cimetière de Belén Iquiaca pour l'enterrer. Antonio Tola Lima est un voisin de la mère d'Andra Paris Mamani à Belén Iquiaca.

007_cao0536782.jpg
008_cao0536783.jpg

Isidro Guachalla, 60 ans, Antonio Tola Lima, 66 ans et une autre voisine de Belén Iquiaca prient autour du cerceuil du bébé d'Andrea Paris Mamani, 45 ans, mort-né à l'hopital de Patacamaya dans le cimetière du village.

008_cao0536783.jpg
009_cao0536784.jpg

Sofia, 19 ans, dans le cimetière de Belén Iquiaca, pendant qu'on enterre à son frère , mort-né à l'hopital de Patacamaya. Sa mère est Andrea Paris Mamani, 45 ans.

009_cao0536784.jpg
010_cao0536785.jpg

Isidro Guachalla, 60 ans, creuse la tombe du bébé d'Andrea Paris Mamani, 45 ans, mort-né à l'hopital de Patacamaya dans le cimetière Belén Iquiaca. Lors de l'enterrement étaient présents

010_cao0536785.jpg
011_cao0536786.jpg

Isidro Guachalla, 60 ans, Antonio Tola Lima, 66 ans, deux autres voisines et quatre filles de Andrea Paris Mamani, Sofía 19 ans, Segundina 12 ans, Iliana 8 ans et Crisilda 6 ans se reposent près du cimetièe de Belén Iquiaca après avoir enterré le bébé d'Andrea Paris Mamani, mo... (+)

011_cao0536786.jpg
012_cao0536787.jpg

Tombe du bébé d'Andrea Paris Mamani (45 ans) mort-né à l'hopital de Patacamaya dans le cimetière Belén Iquiaca, enterré le 23 septembre.

012_cao0536787.jpg
013_cao0536788.jpg

Tempête au dessus du village de Patacamaya,

013_cao0536788.jpg
014_cao0536789.jpg

Silvia Aliaga, 19 ans, enceinte de 39 semaines devant la porte de sa maison à Patacamaya.

014_cao0536789.jpg
015_cao0536842.jpg

Zenobia Mamani Ramos, 38 ans, enceinte de 38 semaines, cuisine dans sa maison, Patacamaya.

015_cao0536842.jpg
016_cao0536843.jpg

La sage femme Leonarda Quispe Rojas, 60 ans dans le laboratoire de médecine traditionnelle de sa maison - clinique, Patacamaya.

016_cao0536843.jpg
017_cao0536844.jpg

La sage femme Leonarda Quispe Rojas, 60 ans dans le laboratoire de médecine traditionnelle de sa maison -

017_cao0536844.jpg
018_cao0536845.jpg

La sage femme Leonarda Quispe Rojas, 60 ans masse Zenobia Mamani Ramos, 38 ans, enceinte de 38 semaines, dans sa maison à Patacamaya.

018_cao0536845.jpg
019_cao0536846.jpg

Lidia Mamani Lima, de 40 ans, est assistée par la sage femme Josefa Wanka Ramírez dans la salle d'adécouation culturelle de l'hopital de Patacamaya, quelques instant avant d'accoucher.

019_cao0536846.jpg
020_cao0536847.jpg

Une médecin traditionnelle ramasse des plantes pour préparer des médicaments naturels pendant une rencontre de médecins traditionnels à Callapa, Bolivie.

020_cao0536847.jpg
021_cao0536848.jpg

Margarita Guarachi Guarachi, 34 ans, accouche dans la salle d'adéquation culturelle de l'hopital de Coro Coro. À côté d'elle, son mari Pedro Orcori, 23 ans, et le docteur Roger Velasquez, 47 ans et la sage femme Marta.

021_cao0536848.jpg
022_cao0536849.jpg

Ceferina Siñani Chiparer, 31 ans, accouche agenouillée dans la salle d'adéquation culturelle de l'hopital de Patacamaya avec l'aide du personnel médical pendant que son fils Jose Armando, 12 ans, observe.

022_cao0536849.jpg
023_cao0536850.jpg

Ceferina Siñani Chiparer, 31 ans, accouche agenouillée dans la salle d'adéquation culturelle de l'hopital de Patacamaya avec l'aide du personnel médical pendant que son fils Jose Armando, 12 ans, observe.

023_cao0536850.jpg
024_cao0536899.jpg

Le bébé de Lidia Mamani Lima, 40 ans, né dans la salle d'adéquation culturelle de l'hopital de Patacamaya.

024_cao0536899.jpg
025_cao0536916.jpg

Une femme marche sur les rails, village de Patacamaya.

025_cao0536916.jpg
026_cao0536917.jpg

Une maison typique des hauts plateaux boliviens, à côté du village de Coro Coro.

026_cao0536917.jpg
027_cao0536918.jpg

Elsa Quispe Matías de Fila, 41 ans, à côté de son bébé, un jour après l'accouchement, dans sa maison de Patacamaya. Elsa a accouché chez elle, aidée par son mari Eduardo Fila Apaza, 39 ans, parce qu'elle n'avait pas confiance dans la médecine hospitalière.... (+)

027_cao0536918.jpg
028_cao0536919.jpg

Zenobia Mamani Ramos, 38 ans se repose chez elle, quelques jours après avoir accouché dans la salle d'adéquation culturelle de l'hôpital de Patacamaya.

028_cao0536919.jpg