histoires

Zero Oxigene

Le Riachuelo n’est pas seulement un fleuve de 80 kilomètres de long. C’est aussi un symbole de Buenos Aires. Il traverse l’histoire de la ville comme sa géographie. C’est autant un centre qu’une périphérie. Toute la mythologie de l’identité porteña (le nom des habitants de Buenos Aires, les «gens du port») passe par le Riachuelo: la brume, le bateau qui arrive chargé d’immigrants ou qui meurt rouillé. Le port est vu comme un lieu pour commencer une vie nouvelle, comme une scène pour se rappeler du passé, pour écrire un tango. La Boca s’appelle ainsi car elle est la bouche (boca, en espagnol) du Riachuelo: c’est par là que le fleuve parle. Ou qu’il crache. En vérité, avant il crachait: aujourd’hui les choses passent par son chenal comme par la gorge d’un mort. Sur presque toute sa longueur, les eaux du Riachuelo contiennent 0% d’oxygène. Il est etouffé par les déchets que rejettent les 4100 industries implantées le long de son lit. Ce reportage raconte les histoires de ceux qui vivent sur ses berges et subissent les conséquences de la pollution.

VOG0380415.jpg

Alfredo Clavijo vit au onzième étage dans un appartement, devant le pôle pétrochimique Dock Sud. De là, il contemple les industries et souffre des déchets toxiques qu’elles crachent dans le lit du fleuve.

VOG0380415.jpg
VOG0380414.jpg

Silos abandonnés devant le Riachuelo à côté d’un bâtiment résidentiel à Avellaneda, dans la banlieue de Buenos Aires.

VOG0380414.jpg
VOG0380413.jpg

Les déchets chimiques poluent l’eau et l’air et affectent la santé des habitants les plus proches. Luz, une fille de 11 ans, présente de sévères irritations sur les bras et les jambes.

VOG0380413.jpg
CAO0380434.jpg

Une habitante de l’île Maciel surveille sa grossesse, alors que la majorité des femmes alentours subissent des fausses couches.

CAO0380434.jpg
CAO0380442.jpg

Panneau se trouvant à l’embouchure du Riachuelo: «Danger. Ne pas sonder. A 200 mètres, cables de haute tension. 132 000 v.»

CAO0380442.jpg
CAO0380446.jpg

Habitante de l’île Maciel, se trouvant le long du Riachuelo.

CAO0380446.jpg
PON0380466.jpg

Une trouvaille sur la rive du Riachuelo.

PON0380466.jpg
VOG0380416.jpg

Marta, habitante de l’île Maciel. Elle a du plomb dans le sang à cause du contact avec les eaux polluées du Riachuelo.

VOG0380416.jpg
MOG0380461.jpg

Centre médical de l’Île Maciel, dirigé par le Docteur Luis Ferrero. Les cas d’irritation de peau, les problèmes respiratoires et de circulation sont monnaie courante en raison du contact des habitants avec l’eau poluée.... (+)

MOG0380461.jpg
CAO0380454.jpg

Le chrome est concentré de façon anormal dans l’eau. Le Riachuelo reçoit 68 kg de ce métal par jour.

CAO0380454.jpg
VOG0380418.jpg

La vie quotidienne dans un conventillo (une construction typique des premières décénies du XXème siècle) de l’Île Maciel.... (+)

VOG0380418.jpg
CAO0380453.jpg

Une enfant de l’île Maciel.

CAO0380453.jpg
PON0380430.jpg

L’intérieur d’une maison de l’île Maciel.

PON0380430.jpg
VOG0380463.jpg
VOG0380463.jpg
CAO0380455.jpg

Une carcasse de voiture abandonnée sur l’une des rives du Riachuelo.

CAO0380455.jpg
CAO0380456.jpg

un enfant de l’île Maciel.

CAO0380456.jpg
VOG0380467.jpg

L’intérieur d’une maison de l île Maciel. Claudia et sa famille.»Je n’ai pas la possibilité d’aller dans un autre endroit.»

VOG0380467.jpg
CAO0380457.jpg

Dans une maison de l’île Maciel.

CAO0380457.jpg
CAO0380458.jpg

Un habitant de l’île Maciel.

CAO0380458.jpg
VOG0380421.jpg

Fausto travaille dans les bateaux qui transportent le sable sur le Riachuelo. «Depuis tout ce temps où je travaille sur ce fleuve, je n’ai jamais vu personne qui ai fait quelque chose, les choses ne changent pas à cause des usines. Il y a trop d’intérets en jeu.... (+)

VOG0380421.jpg
PON0380427.jpg

Claudia et sa fille au bord du Riachuelo.

PON0380427.jpg
PON0380422.jpg

La «Fourmi Rouge» est un antihéros des banlieues. Il milite auprès des touristes qui visitent le Riachuelo. Il a créé personnage pour concientiser les visiteurs sur les problèmes de polution.... (+)

PON0380422.jpg
CAO0380460.jpg

Vue du Riachuelo depuis sa surface.

CAO0380460.jpg

Video Oxígeno Cero
Texte: Cooperativa SUB
Realisation: Cooperativa SUB
Montage: Cooperativa SUB, Tristán Tàpies