sujets d'actualités

10 ans de 2001

La crise institutionnelle que vécu l'Argentine en 2001 fut un moment extraordinaire où sont apparues des solutions alternatives á une situation de débâcle économique et de rejet généralisé de la politique traditionnelle. C'est dans ce contexte d'implication et de débats politique permanent qu’est apparue la démocratie participative ce qui a donné le jour aux assemblées de quartier, aux usines récupérées (entreprises en faillites reprises par les ouvriers) aux piqueteros (chômeurs organisés). Trois expériences de mouvements sociaux qui résument en partie cette époque de l'Argentine qui sort de l'ultraliberalisme. 10 ans plus tard, et dans un contexte de stabilité politique et de croissance économique, ces groupes politiques existent encore et chacun á leurs manière maintiennent vivant l'esprit du «Diecinueve y veinte», 19 et 20 décembre 2001.

PON0385898.jpg

En 1996, à Mosconi dans la province de Salta puis à Cutral Co dans la province de Neuquen, les travailleurs d'YPF, l'insigne national de l'industrie du pétrole privatisée par Carlos Menem, sont licenciés par Repsol, le nouveau gérant.... (+)

PON0385898.jpg
PON0385899.jpg

l'assemblé des travailleurs de l'usine de brique de Stefani á Cutral Co vote la reprise de la production et la création de la coopérative CERSINPAT pour gérer l'entreprise qu'ils occupent depuis plusieurs mois.... (+)

PON0385899.jpg
PON0385900.jpg

Les ouvriers de la coopérative FaSinPat (Fabrica Sin Patron) gèrent l'entreprise selon un modèle démocratique d'élection de coordinateurs/trices.... (+)

PON0385900.jpg
PON0385901.jpg

04 : Daniel est piquetero. Il participe au MTD de Lanus, le Mouvement des Travailleurs Inoccupés ( Movimiento de Trabajadores Desocupados) de Lanus, un quartier de la banlieue sud de Buenos Aires.... (+)

PON0385901.jpg
PON0385902.jpg

Cesar Perez est membre du MTD Frente Popular Dario Santillan de la villa 20. Il travaille avec ses compagnons du MTD dans une coopérative de bâtiment dans le bidonville où il habite.... (+)

PON0385902.jpg
PON0385903.jpg

Gymnase Fallujah à l'assemblée populaire Villa Urquiza. Atelier de combat de rue auquel assistent les punks anarchistes du quartier.

PON0385903.jpg
PON0385904.jpg

Cours d'expression corporel au siège de l'assemblée populaire de Villa Urquiza.

PON0385904.jpg
PON0385905.jpg

Les ouvriers de la coopérative Cersinpat se concertent face à la panne d'une des machines de l'usine autogérée de fabrication de briques.... (+)

PON0385905.jpg
PON0385906.jpg

La «Fabricicleta» fonctionne dans la pizzeria occupée par l'assemblé populaire de Villa Urquiza. L'immeuble abandonné sert de lieu de réunion et de travail pour différents groupes qui développent leurs activités dans cet espace commun.... (+)

PON0385906.jpg
PON0385907.jpg

Vicente travaille à la coopérative de céramique Cersinpat (Céramiste Sans Patron). Ce dessin date de l'époque de la gestion de Stefani. Vicente était alors salarié et rêvait de pouvoir avoir sa propre maison.... (+)

PON0385907.jpg
PON0385908.jpg

«Travailler pour une coopérative n'est pas comme travailler pour n'importe qui» disent souvent les nouveaux associés des usines récupérées. «Il faut travailler plus et gagner moins», rajoutent t-ils.... (+)

PON0385908.jpg
PON0385909.jpg

Pour récupérer une usine il faut renouer le contact avec les fournisseurs, retrouver les clients, apprendre la comptabilité... apprendre à travailler sans patrons.... (+)

PON0385909.jpg
PON0385910.jpg

Le Chantier «Navales Unidos» se trouve sur la Isla Maciel, face à la ville de Buenos Aires. Il fonctionne sous forme de coopérative, depuis que l'entreprise Sanym a abandonné le terrain en 2003.

PON0385910.jpg
PON0385911.jpg

Entrée de l'équipe de nuit de la coopérative Fasinpat. L'usine, qui est formée par plus de 430 associés, plus du double que le nombre d'ouvrier présents en 2001, travaille 24 heures sur 24 pour pouvoir répondre à la demande.... (+)

PON0385911.jpg
PON0385912.jpg

Olla popular Angel Gallardo et Corrientes. A cet emplacement, l'assemblée populaire se réunissait une fois par semaine à débattre des questions politiques du pays.... (+)

PON0385912.jpg
PON0385913.jpg

L'assemblée populaire d'Almagro a été expulsé en 2010. Le slogan, «que se vayan todos», était destiné aux représentants inopérants: politiciens, juges, syndicaliste... Tous perçus coupable de la crise de 2001.

PON0385913.jpg
PON0385914.jpg

Vidéothèque Miguel A Roscigna à l'assemblée populaire Villa Urquiza. C'est la bibliothèque d'un groupe de diffusion anarchiste et libertaire qui fonctionne dans les locaux occupés d'une pizzeria abandonnée.

PON0385914.jpg
PON0385915.jpg

Comme chaque semaine, les voisins du quartier de Villa Urquiza se réunissent dans une pizzeria récupérée pour mettre en pratique leurs idées politiques. Issue de la crise de 2001, il y avait à Buenos Aires beaucoup d'assemblées de quartier comme celle ci.... (+)

PON0385915.jpg
PON0385916.jpg

Membre de la cooperative Trasinpat - Travailleurs Sans Patrons du Frente Popular Dario Santillan, organisation piquetera qui porte le nom d'un des militant abattu para la police le 26 juin 2002 lors des affrontements sur le Pont Pueyrredon.... (+)

PON0385916.jpg
PON0385917.jpg

Bauen est une coopérative de tourisme qui gère un hôtel 4 étoiles au centre de Buenos Aires. Le Bauen, comme d'autres usines du mouvement des Fabricas et Empresas recuperadas doit se battre sur plusieurs tableau pour survivre.... (+)

PON0385917.jpg
PON0385918.jpg

Cristian Ramón Martínez del MTD de La Torre. Lleva puesto el buso del programa Argentina Trabaja. Reciben 1200 pesos por mes a cambio de 6 horas diarias de trabajo.... (+)

PON0385918.jpg
PON0385919.jpg

Juanita Orihura tiene 78 años. Es la mas anciana del MTD La Torre, un movimiento piquetero de Monte Chingolo.

PON0385919.jpg
PON0385920.jpg

Les mouvements piqueteros et organisations sociales campent sur l'avenue 9 de julio face au ministère de Développement Social. Ils réclament une augmentation des programmes sociaux d'aide aux coopératives.

PON0385920.jpg
PON0385921.jpg

La déléguée d'une organisation prépare l'assemblé pour décider le campement face au ministère d'action Social pour réclamer une augmentation des programmes de subventions aux coopératives.

PON0385921.jpg
PON0385922.jpg

Les membres du MTD Capital attendent le train sur le quai de la station Dario et Maxi après un acte d'hommage a Dario Santillan et Maximiliano Kosteki, deux piqueteros tués par la police le 26 juin 2002.

PON0385922.jpg
PON0385923.jpg

Assemblé populaire d'Almagro. Ils occupent un terrain abandonné dans le quartier pour les réunions et activités du groupe. Se tiennent aussi des festivals pour la liberté de prisonnier politique et la diffusion des idées libertaire et anarchistes.... (+)

PON0385923.jpg